|

www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques > Technologies de l’information et de la communication > Fiches d’expérience

Technologies de l’information et de la communication

Démocratie et réseaux multimédia

Actes des rencontres de Parthenay, France - 25, 26 et 27 septembre 1997
VECAM est une association créée à la veille du G7 de février 1997 consacré à la société de l'information . Elle a pour objectif principal de faciliter l'appropriation sociale des nouvelles technologies de la communication par la compréhension des enjeux sociétaux qui leur sont liés et la maîtrise de leurs usages.
L'association a donc organisé, avec l'aide de la FPH, de la Commission européenne, de différents ministères français, etc... les rencontres européennes de Parthenay III consacrées à la "démocratie et aux réseaux multimédias", en partant du principe que ces nouvelles technologies peuvent devenir le levier d'une démocratie de participation si elles sont utilisées, conduites et promues correctement par nos politiques.
Le document "Démocratie et réseaux multimédia" présente les actes des rencontres de Parthenay et transcrit les interventions des différents participants.
Ces intervenants sont des personnes directement impliquées dans l'évolution des NTIC, soit par le biais de la politique au sens large - commissaire européen, responsable d'une direction de commission, députés nationaux, etc... - soit par le biais de leur activité professionnelle -comme un représentant de Microsoft, - soit enfin en tant que représentant d'une collectivité locale ou de la société civile. Leur hétérogénéité (chacun possède un angle "d'attaque" particulier), leur qualité et leurs responsabilités, mais aussi leur légitimité à s'exprimer sur le sujet avec toujours le recul nécessaire, enrichissent l'intérêt de la rencontre et des actes qui s'en suivent.
D'importantes questions ont pu émerger lors de ces rencontres :
L'enjeu des NTIC est-il technologique, économique ou politique ? Les NTIC seront-elles sources d'équité ou favoriseront-elles au contraire les inégalités ? Sont-elles une chance pour la citoyenneté ou vont-elles au contraire aggraver les exclusions déjà trop souvent constatées ? Permettent-elles convivialité, simplicité d'usage, mobilité ? Permettront-elles de resserrer les liens entre acteurs locaux ? Au contraire ne vont-elles pas nous déconnecter des réalités locales ? Comment pourra t'on limiter les trafics de toute sorte, les propagandes révisionnistes, le développement de réseaux pervers comme ceux des pédophiles ? Seront-elles vraiment un bon outil pédagogique pour nos enfants ou limiteront-elles leur créativité ? Etc...

Il est difficile de trouver dans les actes de ce colloque les réponses à toutes ces questions importantes et pertinentes. Le temps de recul n'est pas suffisant pour que ces réponses soient complètes et indiscutables. Le lecteur n'en trouvera dans ces actes que quelques éléments bien timides...
Par contre, il trouvera grâce aux comptes rendus des différents ateliers, toute une liste de propositions pour pouvoir renforcer la démocratie à travers le développement de ces technologies. On remercie les coordinateurs de ces ateliers (dont les titres sont explicites : Territoire et citoyenneté locale ; Acquisition de savoirs ; Les nouveaux modes de travail ; Monde et réseaux de citoyenneté) du formidable travail de synthèse qu'ils ont effectué.
Et si l'on peut regretter parfois le manque des fils conducteurs lors des débats - mais n'est pas un défaut obligatoire de cet exercice ? - on remerciera aussi Robert Verrue qui avait la lourde charge de conclure les rencontres. Sachant allier optimisme et réalisme, il nous informe des travaux de la commission européenne pour développer ces technologies au service de l'homme et de l'humanité.
La technique permettra t'elle le développement d'un monde meilleur et plus juste ? Patience, certains intervenants prévoient que l'horizon 2010/15 nous apportera de véritables éléments de réponse.


LES AUTEURS

Robert Douillet
Ingénieur agronome et médiateur
+ de 18 article(s)



Fiches d’expérience

- Peoplink, relier les producteurs pauvres au marché mondial
- Internet et l’aide au developpement en Amérique latine et Caraibes
- Informatique... des automatismes... Oui !... Une vie intrinsèque... Non !
- De l’utilité sociale des nouvelles technologies de la communication pour des milieux ruraux et insulaires
- Une faute dans un programme informatique peut avoir des conséquences dramatiques
- Les rencontres et la communication à distance
- Le réseau documentaire sur l’Afrique des Grands Lacs
- Internet : libre accès à l’information ?
- Informatique et démocratisation
- ZAMIR, un réseau au service de la paix et de la démocratie dans les Républiques de l’ancienne Yougoslavie
- MaliNet permet les échanges et débats entre Maliens de tous les pays et tous les continents
- La diffusion des travaux du tribunal pénal international pour le Rwanda d’Arusha par l’Internet : une manière efficace de faire connaître la justice
- Nouvelles technologies comme outils de développement local
- Micro-informatique et démocratie locale
- APC, Association for Progressive Communications
- Information, informatique et communication
- Pour des technologies de la communication au service de la démocratie et de la citoyenneté
- Communication et démocratie : l’urgence et la durée
- Le programme des femmes de l’APC


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site