|

www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques > Technologies de l’information et de la communication > Fiches d’expérience

Technologies de l’information et de la communication

Nouvelles technologies comme outils de développement local

The Columbia Foundation: une fenêtre sur le monde
La fondation Columbia de St Helens, dans l'Oregon, est une institution relativement récente. A l'origine de sa création, fin 1994: le projet de développer et dynamiser la petite communauté rurale de St Helens, par l'intermédiaire de l'utilisation des technologies modernes comme outils de développement des connaissances, et de renforcement de la convivialité au sein de la communauté. C'est à travers un processus communautaire de planification unique qu'a débuté la construction du centre Columbia, centre de formation continue accessible à tous, utilisant les outils technologiques modernes, s'installant progressivement dans la bibliothèque publique de St Helens, le Columbia Technology Center, et des salles de rencontres publiques. Afin de financer cette opération, un partenariat a été lancé avec la ville de St Hélens. Une femme philanthropiste du conté, Diane Kem, engagea un million de dollar dans le projet, et la communauté accepta de suivre sa donation. La campagne de récolte du capital de base se poursuivi jusqu'en 1996 et fut menée avec succès grâce aux centaines de volontaires engagés, et un fort soutien de la communauté locale.
La mission de la fondation est de créer et nourrir un environnement qui favorise la formation continue et permette la construction et le renforcement des relations communautaire. La fondation est une organisation d'apprentissage qui cherche avant tout à stimuler le dialogue, construire une valeur commune d'apprentissage, rendre plus accessible à tous les outils modernes d'apprentissage sans discrimination, collaborer avec des partenaires enthousiastes, construire un volontariat commun, créer des compétences locales en matière de leadership, encourager un environnement de changements. Les priorités déterminées pour 1998 sont les suivantes:
- assister les enseignants et les étudiants dans l'incorporation de la technologie à l'école.
- poursuivre le potentiel pour l'incorporation des multi-médias, en particulier l'accès au cable comme nouvelle opportunité pour développer l'accès des citoyens aux débats d'opinion des leaders clés.
Depuis May 1996, c'est-à-dire l'ouverture officielle du centre Columbia, la Columbia Foundation a lancé de nombreux programmes et établi de nouveaux partenariats avec toute une série d'organisations communautaires. Elle a sponsorisé des programmes spéciaux de familiarisation et d'apprentissage des ordinateurs pour les jeunes, durant les vacances scolaires. Elle a également tenu des forums publics, y compris des meetings à la mairie avec les sénateurs des Etats-Unis, auxquels les habitants ont pu assister ou suivre par télévision cablée, et participer via e-mail et téléphone. Elle favorise également les échanges de services et d'expériences, notamment inter-génération, et grâce à ses outils de communication, sert de lien au sein de la communauté entre chercheurs d'emplois et employeurs, jeunes et retraités, le grand public et les leaders politiques. Elle héberge gratuitement les pages web des communautés, écoles, gouvernement local, organisations civiques, fourni les résultats des élections en temps réel, ses animateurs peuvent également aider les individus ou groupes souhaitant lancer un projet.
La fondation met aujourd'hui en ouvre différents programme dans le but de remplir sa mission: -le Columbia Technology Center, -la Columbia Collection, -le Leadership training, -le programme Arts et Culture, -le bénévolat... La Columbia Foundation est considérée dans l'Etat entier comme un leader en matière de " community building " et de centres technologiques communautaires.

De nombreux participants à la conférence etaient intéressés de savoir comment l'utilisation d'Internet peut aider à construire une identité de quartier et renforcer la capacité de développement communautaire. Les bénéfices et les challenges de l'emploi de la technologie de la fondation Columbia, pour connecter l'information et les idées dans un environnement en mouvement, ont semble-t-il ouvert de nouvelles perspectives à nombre d'entre eux. Le point reconnu comme le plus important presque à l'unanimité, l'eccueuil à éviter en quelque sorte, est celui de la ségrégation (sociale, raciale)dans l'accès à l'information. D'ou l'importance de la dimension publique des activités de centre technologique de Columbia.


LES AUTEURS

Laure Heland
Planification et développement. Ville de (...)
+ de 7 article(s)



Fiches d’expérience

- Peoplink, relier les producteurs pauvres au marché mondial
- Internet et l’aide au developpement en Amérique latine et Caraibes
- Informatique... des automatismes... Oui !... Une vie intrinsèque... Non !
- De l’utilité sociale des nouvelles technologies de la communication pour des milieux ruraux et insulaires
- Une faute dans un programme informatique peut avoir des conséquences dramatiques
- Les rencontres et la communication à distance
- Le réseau documentaire sur l’Afrique des Grands Lacs
- Internet : libre accès à l’information ?
- Informatique et démocratisation
- ZAMIR, un réseau au service de la paix et de la démocratie dans les Républiques de l’ancienne Yougoslavie
- MaliNet permet les échanges et débats entre Maliens de tous les pays et tous les continents
- La diffusion des travaux du tribunal pénal international pour le Rwanda d’Arusha par l’Internet : une manière efficace de faire connaître la justice
- Démocratie et réseaux multimédia
- Micro-informatique et démocratie locale
- APC, Association for Progressive Communications
- Information, informatique et communication
- Pour des technologies de la communication au service de la démocratie et de la citoyenneté
- Communication et démocratie : l’urgence et la durée
- Le programme des femmes de l’APC


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site