|

www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques > Technologies de l’information et de la communication > Fiches d’expérience

Technologies de l’information et de la communication

Informatique et démocratisation

L'exemple de l'Oural
L'informatisation n'est pas un phénomène récent en Oural. Cette région étendue qui compte 25 millions d'habitants est l'unbe des plus développées de Russie dans les domaines scientifique, industriel, et culturel.
Dans les années soixante, on assiste en Russie à un essir de l'informatique. Les génération d'ordianteurs se succédent pour répondre aux besoins de l'économie nationale de l'URSS et en premier lieu de son complexe militaro-industriel. Les logiciels bénéficient du potentiel intellectuel de scientifiques et de programmeurs hors pair qui profitent de budgets ouverts dans le cadre des efforts de défense. D'où le niveau avancé de certains produits informatiques. Mais l'Etat soviétique centralisé à outance essaye de créer à tout prix à son image un système de gestion rigide et hiérarchisé pour pouvoir essayer de le controler ce qui aboutit souvent à le neutraliser par contradiction avec l'essence même de l'informatique.
Peu de gens comprennent alors que l'avénement de l'informatique, outil essentiellment informatique par la généralisation de l'information à laquelle il tend va inéluctablement entrainer un plus grande transparence et une organisation plus démocratique. Dans quelle mesure cette réalité technique a-t-elle contribué à la Perestroïka ? Cette dernière a en tout cas marqué un tournant décisif dans le développement de l'informatique russe. La plyupart des entreprises et centres de gestion sont équipés alors au niveau de la troisième génération de machines russes et disposent d'un personnel nombreux de maintenance et de conception de pprogrammes de gestion et de fabrication assistés par ordinateurs.
La généralisation des PC au début des années 90 a permis une nouvelle approche décentralisée du traitement de l'information et a accéléré la démocratisation dans les faits grâce à ces nouveaux aspects techniques qui ont bouleversé le système ancien mais ont aussi profité de beaucoup des ses acquis.
Sur le marché des logiciels à ce jour, la situation reste compliquée car peu d'utilisateurs sont prêts à payer ce qu'ils coutent. Le piratage reste la règle en dehors de sgrandes entités qui ont besoin de l'après-vente et de travailler à l'international.

Il semble que l'avenir du marché russe de l'informatique soit garanti par le passage à l'économie de marché et la consolidation du régime politique. La création de nouvelles entreprises augmente le volume d'informations à traiter malgré tous les aléas. La formation des gestionnaires est souvent insuffisante, les transmissions électroniques sont encore insuffisamment élaborées mais les sociétés informatiques internationales sont présentes sur le marché russe et trouvent les quelques bons partenaires qui existent en Russie et sont appelés à devenir de plus en plus nombreux avec la démocratisation de la société et l'ouvertture réélle à la concurrence.


LES AUTEURS

Andronik Holian
Ekaterinbourg, Oural, Russie
+ de 2 article(s)



Fiches d’expérience

- Peoplink, relier les producteurs pauvres au marché mondial
- Internet et l’aide au developpement en Amérique latine et Caraibes
- Informatique... des automatismes... Oui !... Une vie intrinsèque... Non !
- De l’utilité sociale des nouvelles technologies de la communication pour des milieux ruraux et insulaires
- Une faute dans un programme informatique peut avoir des conséquences dramatiques
- Les rencontres et la communication à distance
- Le réseau documentaire sur l’Afrique des Grands Lacs
- Internet : libre accès à l’information ?
- ZAMIR, un réseau au service de la paix et de la démocratie dans les Républiques de l’ancienne Yougoslavie
- MaliNet permet les échanges et débats entre Maliens de tous les pays et tous les continents
- La diffusion des travaux du tribunal pénal international pour le Rwanda d’Arusha par l’Internet : une manière efficace de faire connaître la justice
- Nouvelles technologies comme outils de développement local
- Démocratie et réseaux multimédia
- Micro-informatique et démocratie locale
- APC, Association for Progressive Communications
- Information, informatique et communication
- Pour des technologies de la communication au service de la démocratie et de la citoyenneté
- Communication et démocratie : l’urgence et la durée
- Le programme des femmes de l’APC


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site