|

www.alliance21.org > Groupes de travail > Réseaux socioprofessionnels > Exclus et précaires > Fiches d’expériences

Exclus et précaires

Rupture du lien social : risque planétaire majeur

Eléments pour une réflexion sur l'exclusion, projets et problèmes
Fin 1993, le chômage touche 19 millions d'Européens, soit presque 12 % de la population active. La pauvreté touche 50 millions de personnes, c'est un niveau jamais atteint. Opulence et pauvreté se côtoient. Mais les dimensions économiques n'englobent pas les aspects sociaux du problème, celui de l'exclusion.
Comment définir l'exclusion ? L'exclusion, c'est la mise à l'écart, concrète ou symbolique, de services ou de droits. Elle n'est pas toujours synonyme de pauvreté : certaines personnes pauvres peuvent être insérées dans la société ou se reconstituer en groupe. Plus que l'argent, c'est le travail rémunéré qui est au coeur du lien social dans nos sociétés industrielles. La logique marchande tend à dominer les autres rapports sociaux : être exclu, c'est être parmi ceux dont l'économie n'a plus besoin, c'est être mis à l'écart du système marchand. Cependant, tous les chômeurs ne sont pas exclus des rapports sociaux, cela dépend de la structuration de ces rapports dans une société donnée. L'exclusion, c'est aussi la perte de l'estime de soi et la négation des possibilités créatrices de l'individu. Souvent, elle passe par le cumul de handicaps de diverses natures : perte d'emploi, manque de formation, rupture des liens familiaux, manque d'accès aux soins ou au logement... L'exclusion est multidimensionnelle et appelle des réponses multiples.
L'optique économiciste est donc trop réductrice, il faut considérer l'exclusion comme un problème plus complexe. Le travail, par exemple, fournit des revenus mais aussi de l'utilité sociale et des rapports sociaux. Il est source d'intégration et d'identité. La famille aussi constitue une forme de lien social.
Nos sociétés génèrent de l'exclusion. Il faut réfléchir aux rapports entre progrès technique, croissance et rupture de la cohésion sociale en Europe. Comment donner la parole aux exclus, alors que, leur but étant de trouver du travail, ils ne peuvent pas se constituer en classe sociale ? Il serait important pour eux de faire entendre leur voix de façon à être inclus dans le champ politique. En principe, cela ne peut pas leur être donné, c'est un pouvoir qu'il leur faut conquérir par eux-mêmes. Mais concrètement, tout les en empêche.
Des initiatives existent dans tous les pays d'Europe, il est important de favoriser l'échange d'expériences. Actuellement, les priorités consistent à favoriser les actions innovantes, à recenser et appuyer les initiatives des exclus eux-mêmes, à identifier les mouvements sociaux qui pourraient faire écho à leurs revendications. Il faut repenser aussi la notion d'égalité et celle de progrès. La croissance économique ne crée pas nécessairement d'emploi ni de lien social : il faut faire reconnaitre l'idée de partage et réfléchir sur de nouvelles formes d'intégration sociale. Pour certains, il faut favoriser les confrontations dans le champ politique afin d'éviter l'apparition d'une violence sauvage.
La question de l'exclusion renvoie également à des interrogations politiques, notamment pour les Pays de l'Est, sur les modèles d'économie marchande. La fascination pour les objets matériels qu'offre la société industrielle masque souvent une réalité plus complexe.
Quels axes d'action ? Pour certains, le coeur du problème est celui de l'emploi. Pour d'autres, il faut essayer d'éviter l'exclusion même avec du chômage, en se demandant par exemple pourquoi le travail est-il au coeur du lien social, et réfléchir à de nouvelles formes de socialisation.

Ce document est la synthèse de deux rencontres européennes qui se sont tenues en mars et en mai 1993 à l'initiative de la FPH. Ces deux rencontres ont donné lieu à un compte-rendu des échanges (Document de travail n°39 : Rupture du lien social).


Fiches d’expériences

- Un atelier Communiquer Lire Ecrire, au Resto du Coeur mise en oeuvre d’une pédagogie concertée formatrice - bénévoles
- Recréer du lien par l’écriture
- Un lieu d’accueil et d’insertion : CAFES
- A Aix-les-Bains les bénéficiaires du RMI sont accueillis par petits groupes afin de favoriser l’expression de leurs attentes et besoins
- Construire et mener une action de formation avec des jeunes du voyage
- Le rôle des professionnelles : s’impliquer pour un réel échange
- L’Espoir du Londeau : un lieu de prévention primaire où rétablir les liens sociaux
- La mise en place d’une ’communauté citoyenne’ en Alsace
- L’expérience lilloise d’une université populaire comme relais social
- Atteindre les personnes les plus pauvres
- Insertion et développement local : l’expérience de l’association Praticiens de l’Action et de la Réflexion pour l’Insertion, PARI
- Le réseau ALERTE interpelle les pouvoirs publics et l’ensemble de la population pour un pacte contre l’exclusion et la pauvreté
- Droit Pauvreté : cahier de revendication élaboré lors des réunions des ’caves’ (Belgique)
- La logique de l’exclusion : une histoire qui se répète
- Pour une amélioration des politiques publiques de lutte contre l’exclusion : Les propositions du Commissariat général du Plan
- Des Français de plus en plus pauvres dans une France de plus en plus riche
- L’honneur des pauvres
- La Commune de Lutterbach joue l’insertion
- Accompagnement et insertion
- Les universités populaires Quart-Monde
- La première boutique solidarité à Marseille, France
- Formes originales d’aide à domicile
- Une insertion globale à Paris grâce au financement de particuliers unis aux personnes défavorisées par des liens d’amitié
- La boutique solidarité à Bourges, France, un accueil de jour pour satisfaire les besoins quotidiens des sans domicile fixe
- L’exclusion sociale dans l’Europe des années 1990
- Exclusion au Nord comme au Sud
- Intervention publique et dynamique sociale dans la production d’un nouvel espace de pauvreté urbaine
- Les rapports des exclus avec les institutions
- L’univers personnel et les problèmes familiaux dans l’exclusion
- Le rôle déterminant de l’éducation et de la formation au regard de l’insertion ou de l’exclusion
- Le phénomène de l’exclusion sociale au Brésil
- La notion d’exclusion sociale
- Exclus... changer de rôle : du spectateur au créateur
- 29 Giugno, la première coopérative de détenus en Europe


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site