|

www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques > Gestion intégrée des territoires > Fiches d’expériences > Seconde partie : de nouvelles manières de faire

Gestion intégrée des territoires

La naissance de l’association DELOS CONSTELLATION

Un nouveau type de développement global fondé sur la solidarité, l'équité et la durabilité
L'idée de constitution d'un réseau européen d'acteurs du développement local est née en 1992, à la suite d'une conférence organisée par le Réseau d'Economie Alternative et Solidaire (REAS). Face aux effets destructeurs d'une économie mondialisée et fondée sur la concurrence, les participants à cette conférence ont pris conscience qu'il fallait unir leurs forces pour créer un contrepoids régulateur, susceptible de changer cet état de fait. Ils sont tous d'accord pour dire qu'il faut créer les conditions nécessaires d'un nouveau type de développement, porteur d'un autre projet de société et fondé sur la durabilité et la solidarité. En novembre 1995, à Serpa au Portugal, les participants européens organisent une seconde conférence, intitulée " développement local et cohésion économique et sociale dans et entre les régions de l'Union Européenne ", pour mieux se connaître et pour définir les bases solides d'une nouvelle politique. Les réunions préparatoires, qui se sont tenues en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, au Portugal, en Suède et en Irlande, ont réuni chacune 50 à 100 personnes impliquées dans le domaine du développement local. Les réflexions menées au cours de cette conférence ont donné naissance en 1996 à l'association internationale de droit belge DELOS CONSTELLATION, dont le siège se trouve en Belgique. Un groupe de personnes volontaires de sept nationalités différentes a élaboré une plate-forme d'actions, des statuts et un mode d'emploi pour l'implantation de relais régionaux. Ces relais sont aujourd'hui implantés dans 9 pays européens : 5 en Allemagne, 1 en Autriche, 2 en Belgique, 7 à 8 en Espagne, 2 en France, 4 ou 5 en Italie, 8 au Portugal, 1 en Suède et 1 en Ecosse (en cours). Ouverte aux praticiens du développement et aux acteurs qui s'engagent sur un territoire, DELOS CONSTELLATION a pour objectif de :
- Favoriser la multiplication des initiatives de développement local durable et intégré au sein de l'Union Européenne.
- Développer la coopération entre divers acteurs, notamment par la circulation de l'information et l'entraide.
- Faciliter le travail en réseau de ses adhérents.
- Faire des propositions à l'échelle européenne, nationale ou territoriale pour la mise en oeuvre de projets de développement durable et intégré.
La réflexion sur le renforcement de ce réseau européen s'est poursuivie en 1997, lors d'une conférence organisée par le relais autrichien " Partner ", intitulée " Crise et issue : le partenariat européen, une chance pour le développement local intégré et durable dans les zones rurales et périphériques ". Cette rencontre a permis aux participants de mettre au point une déclaration commune pour défendre les valeurs d'un mouvement de solidarité européen fondé sur une approche territoriale, dans le cadre de l'Agenda 2000. Cette déclaration a servi de support dans d'autres prises de position publique adressées à la Commission. En février 1998 par exemple, lors de la rencontre bi-annuelle du Parlement Suédois, les membres de l'association DELOS CONSTELLATION et ceux d'autres réseaux de développement local implantés en Europe, ont insisté sur la nécessité d'une concertation et d'un partenariat avec les praticiens, pour faire du développement local soutenable un atout de la politique de développement régional de l'Union Européenne. Le mouvement tient aussi à contribuer à la dimension internationale. En octobre 1998, une délégation européenne composée de 20 de ses membres se rend au Québec, aux " Rencontres Mondiales du Développement Local ", organisées à l'initiative de l'IFDEC et de l'Union Nationale des Acteurs et des structures du Développement Local . L'idée de DELOS est que cette rencontre doit être une occasion pour favoriser la connaissance mutuelle des acteurs et des réseaux internationaux pour réfléchir ensemble à la façon dont peuvent se construire les convergences à grandes distances. Les échelons sont interdépendants, " depuis le micro-social jusqu'à l'inter-national. Le premier bénéfice de (leur)action est que les correspondants régionaux et les adhérents locaux sont mieux reconnus localement du fait que le processus fondateur est arrimé à un mouvement européen, dont l'implantation se diffuse en même temps dans tous les pays de l'Union Européenne, aux rythmes et avec les particularités, les priorités, les nécessités des uns et des autres ".

L'association DELOS CONSTELLATION vise des collaborations concrètes dans des projets à l'échelle européenne et locale de chacun des pays membres : un programme culturel " Europe Art et Spectacle " ; une formation longue d'agents de développement siciliens ... La construction d'un tel réseau rencontre, toutefois, plusieurs obstacles : Il n'est financé par aucune Direction Générale de la Commission Européenne. Les distances géographiques impliquent des coûts financiers, difficilement supportables par certains relais nationaux. La survie du mouvement dépend de la capacité de chaque organisation adhérente à assurer les coûts de déplacement et de diffusion. Les écarts culturels pour se comprendre constituent aussi une difficulté, même si les notions de références utilisées (développement local, cohésion sociale...)sont les mêmes. Enfin la segmentation des dispositifs de financement qui est la même d'un pays à l'autre, ainsi qu'au sein de l'Union Européenne (par DG, par programme, par ligne de financement...), constitue un véritable handicap, car elle fragmente les actions de développement, pensées par DELOS comme globales et non sectorielles.


LES AUTEURS

Sonia BEN MESSAOUD
...
+ de 15 article(s)



Seconde partie : de nouvelles manières de faire

- Le difficile pari d’une formation/action commune à des personnels d’institutions différentes intervenant sur le même territoire
- Contrats de gestion des espaces naturels
- Un éco-audit dans une ville allemande
- Poitiers : un projet d’agglomération cohérent pour harmoniser le développement
- La Maison de l’Environnement de Châlons-sur-Saône, une structure d’animation originale
- La Caisse Solidaire du Nord-Pas-de-Calais : une initiative citoyenne et régionale
- Une approche territoriale dans la lutte contre l’exclusion et pour le développement local. Les actions de la Mission d’Information Professionnelles de la communauté urbaine Le Creusot-Montceau les Mines
- Construire le quatrième niveau du dialogue social. L’action de l’Union Régionale (UR) CFDT dans les domaines de l’emploi et de l’insertion en Poitou-Charentes
- Correspondants de nuit à Rennes
- Besançon : un carrefour d’échanges de savoir-faire pour le développement durable
- Des outils régionaux au service de la politique locale des grandes villes du Poitou-Charentes
- Présentation de l’association "Générons Ensemble des Acteurs pour de Nouveaux Territoires Solidaires" (GEANTS)
- La coopération décentralisée bilatérale entre la région Picardie et le Zou Nord au Bénin
- Villes du Nord et du Sud. Meaux et Campina Grande
- Institutions méditerranéennes : le Plan d’Action pour la Méditerranée
- Ecocycle, un exemple de coopération décentralisée en bassin méditerranéen


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site