|

www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques > Écologie industrielle > Initiatives industrielles

Écologie industrielle

Bayer modifie ses procédés de fabrication pour prévenir la pollution

Bayer, multinationale allemande de la chimie, poussée en partie par les règlementations écologiques et aussi par la nécessité de s'attaquer tôt ou tard au problème des déchets, a déployé une large politique de réduction de la pollution qui, malgré un coût élevé, a produit des résultats plutôt probants.

Il s'agit en fait d'un rapport assez technique relatif à la tenue, à Leverkusen, près de Cologne en Allemagne, au quartier général de Bayer (grosse multinationale de la chimie) d'un symposium consacré à une revue des progrès accomplis en matière de lutte contre la pollution chimique. Pour la constellation des sociétés Bayer, le mot d'ordre est : "Prévention, réduction et recyclage" en matière d'élimination et de traitement des produits qui accompagnent la fabrication des diverses substances chimiques produites par le groupe Bayer aussi bien dans ses usines situées en territoire allemand qu'à l'étranger. Les dirigeants de Bayer insistent beaucoup sur le fait que la prévention de la pollution est devenue pour eux une préoccupation majeure mais font remarquer aussitôt: 1) que cela leur coûte beaucoup d'argent : 1,9 milliard de dollars de 1987 à la mi-1991, 2) que les limites techniques sont atteintes.

C'est ainsi que Bayer a arrêté l'incinération des produits organiques chlorés en mer, a beaucoup investi aux Etats-Unis et en Allemagne, notamment dans les stations d'épuration, réduisant par exemple de 50 % ses rejets de phosphate dans le Rhin, et surtout la firme allemande a revu certains de ses procédés pour éliminer les sous-produits polluants. Elle a aussi développé des procédés pour le stockage sûr de ses déchets volumineux et encombrants. Elle s'attache aussi à prévenir au maximum la pollution de l'eau. De plus, la firme s'emploie, au moyen de stages et d'actions de sensibilisation, a améliorer la perception des problèmes d'environnement chez ses employés.

Ces initiatives de Bayer prouvent une chose : l'acuité du problèmes des déchets pour la décennie 90 et son caractère incontournable. L'article est truffé d'exemples de changements techniques, d'astuces chimiques, qui ont permis de réduire les sous-produits indésirables et polluants et dont le rejet dans le milieu récepteur est contrôlé ou interdit.


Source : Périodique. Dermot A. O'Sullivan, Chemical and Engineering News, American Chemical Society, Washington DC. , 1991, n°42, 21-26


LES AUTEURS

Larbi Bouguerra
Larbi Bouguerra est professeur associé à (...)
+ de 37 article(s)



Initiatives industrielles

- Les industries automobiles peuvent-elles contribuer à améliorer l’impact environnemental de leurs procédés ? L’exemple de Volvo en Suède
- Citadelles de sucre
- PUR, un programme allemand pour l’amélioration de l’environnement et la protection des ressources


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site