| English | Español |

www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques > Éducation

Éducation

Education : une perspective internationale pour le débat

Aujourd'hui, le débat sur l'éducation s'étend au plan international, étant donné qu'elle pourrait se voir attribuer des rôles très différents dans l'avenir, en fonction de l'orientation imposée par le processus de mondialisation en cours : le néolibéralisme actuel - avec sa conception homogénéisante de la culture-, ou bien une transition vers un monde différent, humain et solidaire.


Une orientation vers un monde différent, humain et solidaire, qui est un parcours alternatif et d'opposition, s'exprime actuellement et de plus en plus à travers une convergence de mouvements sociaux de citoyens du monde entier. Pour aborder l'éducation dans une perspective mondiale, on est forcément amenés à analyser les processus et les mécanismes à travers lesquels le processus nouveau de mondialisation devient un contexte culturel, social et historique concret pour l'éducation. Les questions qui se posent sont : Dans quelle mesure les orientations de la mondialisation actuelle ont-elles des répercussions sur les processus éducatifs nationaux et continentaux ? Dans quelles directions l'éducation est-elle infléchie pour remplir les fonctions qui lui sont attribuées ? Comment l'éducation peut-elle jouer un rôle clé dans le développement d'une mondialisation alternative, ayant pour base l'égalité, la solidarité et la reconnaissance mutuelle et démocratique des diversités nationales et culturelles ?

L'éducation n'apparaît souvent comme une chose importante que du point de vue du marché du travail. On laisse ainsi de côté, ou sur un arrière-plan, un projet éducatif susceptible de jouer un rôle clé dans la construction d'une identité culturelle, dans le développement d'une philosophie humaniste qui intègre tous les hommes et toutes les femmes de la terre et dans le développement de structures de production globales, justes et durables. Une proposition pour une mondialisation alternative doit considérer ces points comme une problématique essentielle : l'éducation publique, profondément modifiée et influencée par la participation de la société civile, est certainement l'institution la mieux placée, du point de vue historique, pour mettre en marche ce projet de transformation.

Documents


Éducation

- Heurs et malheurs de la formation continue en France
- Alphabétisation et autogestion
- Autoformation, formation réciproque et citoyenneté
- Activités
- Cahier de propositions
- L’éducation à une citoyenneté active et responsable
- Documents
- Fiches d’expériences
- Participants et intéressés


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site