www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques

Commerce international

Depuis Seattle, une prise de conscience sur les enjeux de la mondialisation se répand dans la société civile. Partant de ce constat, beaucoup ont fait le saut et remettent en cause la légitimité de l'OMC, sans nuance et peut-être un peu trop vite. D'où une profonde crise de confiance, voire de défiance, qui s'est installée
entre la société civile et les organisations internationales qui, telle l'OMC, tentent,
depuis des années, d'instaurer un état de droit véritablement négocié, non
unilatéral et non imposé par le plus fort. On a pu observer des attitudes qui
consistent à faire table rase du passé et à enterrer l'histoire. Sans prétendre dans ces
quelques pages faire un inventaire des aspects positifs et négatifs, il est tout de même possible de dégager quelques axes de réflexion et de
propositions sur les échanges et sur les réformes et le développement de l'OMC.

Données du groupe
puce Cahier de propositions



:: Articles ::

OMC : un enjeu pour la gouvernance mondiale :: septembre 2003 ::

Developing alternatives - World Development Movement (WDM)
:: Teresa Cerveau :: septembre 2001 ::

Une campagne de lobbying en faveur du tiers monde : contre l’exportation de viande bovine en Afrique
:: Anne-Sophie Boisgallais :: septembre 1999 ::

Effets de l’ouverture du commerce mondial sur la restructuration agraire
:: Ethel del Pozo :: septembre 1996 ::

Bijoux et pierres précieuses en Thaïlande
:: Pierre Judet :: septembre 1996 ::

Commerce et environnement
:: Laure DE CENIVAL :: septembre 1996 ::

Déclaration de Porto Alegre pour l’intégration des peuples du Cône sud :: décembre 1991 ::


Contact


Ce groupe de travail est archivé


Site principal


Alliance pour une économie responsable, plurielle et solidaire (ALOE)


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site