| English | Español |

www.alliance21.org > Groupes de travail > Groupes thématiques > Biodiversité, OGM et privatisation du vivant

Biodiversité, OGM et privatisation du vivant

Biodiversité et gouvernance mondiale

Ce document présente, de manière synthétique, plusieurs facettes du contrôle politique exercé sur le vivant à différents niveaux, du local au global.


Dans l'ensemble complexe que représente le vivant, ce sont les ressources génétiques des plantes cultivées qui nous intéressent plus particulièrement, en raison de leur rôle stratégique dans l'alimentation mondiale mais aussi de l'enjeu économique prépondérant que l'essor des biotechnologies leur a conféré. Les ressources génétiques végétales sont ainsi devenues un objet de négociation et de contrôle pour des acteurs très variés : les communautés rurales, les Etats, les syndicats agricoles, les organisations non-gouvernementales, les entreprises semencières et celles des biotechnologies.
Un vaste processus de privatisation du vivant est aujourd'hui à l'oeuvre, et celui-ci tend à éroder le contrôle paysan sur les semences. Or, l'autonomie de la gestion paysanne des ressources génétiques est un élément important pour la souveraineté alimentaire des populations rurales et pour le maintien de la biodiversité et la diversité culturelle.
Premier maillon de la chaîne alimentaire, la semence constitue un point central de l'autonomie économique et politique des agriculteurs. La production de semences fermières concerne des millions d'agriculteurs. Cependant, dans le système de production de l'agriculture industrielle et de la " moléculture ", les ressources génétiques ont un statut tout autre, et elles sont l'objet de politiques d'accès et de contrôle multiples que seule l'étude des conflits d'intérêt permet d'identifier clairement.
Cette première tentative (une ébauche qui demande à être affinée, complétée, précisée) d'analyse de ces niveaux de gouvernance se structure autour de quatre enjeux majeurs :
1. les règles d'accès aux ressources génétiques
2. les politiques de la conservation de la diversité agricole
3. la protection juridique de l'innovation végétale
4. la privatisation du vivant
Documents


LES AUTEURS

Bibliothèque d’Echanges, de la Documentation et d’Expériences (BEDE)
BEDE contribue à la protection et à la (...)
+ de 2 article(s)



Biodiversité, OGM et privatisation du vivant

- OGM, la planète prise en otage.
- Le vivant, patrimoine de l’humanité
- Déclaration de Yaoundé ; Rencontre mondiale des paysans ; Cameroun, du 6 au 11 mai 2002
- Documents "Sécurité alimentaire"
- Cahier de propositions (Privatisation du vivant)
- Cahier de propositions (OGM)
- Documents
- Fiches d’expériences
- Participants et interessés


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site