| Español (original) | English |

qdn
www.alliance21.org > Quoi de neuf ?

Chant vidéo
Que chantent les enfants

Allié de Majorque depuis une dizaine d’années, Guillem Ramis i Moneny nous a envoyé ce chant « qui peut être utile pour la paix ».

Que chantent les enfants, de José Luis Perales, 1992

Que chantent les enfants, qu’ils élèvent leur voix, qu’ils fassent que le monde écoute,
qu’ils rassemblent leurs voix et parviennent au soleil, la vérité est en eux.
Que chantent les enfants qui vivent en paix, et ceux qui souffrent la douleur,
qu’ils chantent pour ceux qui ne chanteront pas car on a éteint leur voix.

Je chante pour qu’on me laisse vivre,
je chante pour que maman sourie,
je chante pour que le ciel soit bleu,
et moi pour qu’on ne me salisse pas la mer.

Je chante pour ceux qui n’ont pas de pain,
je chante pour qu’on respecte la fleur,
je chante pour que le monde soit heureux,
je chante pour ne pas entendre le canon.

Que chantent les enfants…

Je chante pour que le jardin soit vert,
et moi pour qu’on ne m’éteigne pas le soleil
je chante pour celui qui ne sait pas écrire,
et moi pour celui qui écrit des vers d’amour.

Je chante pour faire entendre ma voix,
et moi pour voir si je peux les faire réfléchir,
je chante car je veux un monde heureux,
et moi au cas où quelqu’un voudrait m’écouter.

Que chantent les enfants…


PowerPoint - 1.8 Mo
Que canten los niños

Dans cette présentation PowerPoint téléchargeable conçue par Guillem Ramis, vous pouvez devoir cliquer pour changer les diapositives pour suivre la chanson.


Thèmes abordés


RESSOURCES

Photo ci-dessus sous licence Creative Commons :
Enfants du Pérou à Narihuala, par Armando Lobos


Guillem Ramis était maître d’école primaire à Majorque, Espagne, une grande partie de sa vie. L’arrivée de nouveaux immigrés dans les Îles Baléares l’a mené à détecter le besoin d’une éducation interculturelle pour éviter à l’avenir des incidents de racisme ou de xénophobie. Sous son impulsion, le Ministère d’Éducation des Îles Baléares a mis en place un programme pédagogique interculturel pour la paix et la coopération en l’an 2000, appelé Vivim Plegats, (Nous Vivons Ensemble), idéologiquement fondé sur les connaissances et les pratiques de la Convention relative aux droits de l’enfant et sur la Charte de la Terre. Guillem a été détaché de sa position de maître d’école pour pouvoir se consacrer pleinement à créer, organiser et coordonner le programme Vivim Plegats, pionnier mondial dans l’adaptation de la Charte de la Terre pour les enfants et les jeunes, en la traduisant dans les langues des nouveaux immigrés, afin que de la rendre accessible aux jeunes apprentis et leurs familles. Quelque soixante-dix écoles ont intégré la philosophie de l’éducation interculturelle basée sur la Charte de la Terre et son influence a transcendé la zone des îles pour atteindre différents territoires en Espagne et dans d’autres pays, tel que Portugal, Cuba, le Japon et le Canada. (Voir une adaptation pour les enfants de la Charte de la Terre).

Maintenant à la retraite, Guillem continue à rassembler, préparer et diffuser des matériels pédagogiques qui peuvent être utilisés par d’autres éducateurs dans leur travail nécessaire. La plupart de ces travaux sont consultables sur les pages Web de Vivim Plegats (pour la plupart écrits en catalan, la langue de Majorque) et les pages Web de la Charte de la Terre, basée au Costa Rica.


Voir aussi :

Conférence internationale des enfants et des jeunes Prenons Soin de la Planète, juin 2010, organisée avec la participation du réseau de la Charte des responsabilités humaines.


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site