| English (original) | Español |

qdn
www.alliance21.org > Quoi de neuf ?

Vers le FSM 2005 : Pour participer à son élaboration

Chers et Chères Ami(e)s,

Par cette lettre, nous entamons notre processus de mobilisation vers le 5ème Forum Social Mondial (FSM), qui se tiendra à Porto Alegre, au Brésil, du 26 au 31 janvier 2005. Elle est envoyée, en plusieurs langues, à des milliers d’organisations qui ont participé aux précédentes éditions du FSM (à Porto Alegre en 2001, 2002 et 2003 et à Mumbaï en 2004), ainsi qu’à tous les forums sociaux régionaux et thématiques déjà réalisés. Elle peut être copiée et envoyée aux adresses dont disposent les comités organisateurs des différents forums nationaux et locaux, ainsi que diffusée le plus largement possible par tous moyens de communications, ce que nous vous invitons vivement à faire.

Nous avons une raison particulière pour prendre contact avec vous si tôt : nous ferons des changements importants lors de ce 5ème FSM. Tout en assurant la diversité dans la participation, nous voulons rendre l’espace Forum toujours plus apte à faciliter les articulations et les actions communes entre ses participants. Pour cela, il faut perfectionner tant le processus de définition des "grandes activités" (Conférences, Tables rondes, Témoignage et Tables de dialogue et de controverse) que l’inscription de centaines d’Ateliers et de Séminaires, pouvant être proposés par n’importe quelle organisation inscrite.

Comme tout dans le FSM, ce pas en avant ne sera possible qu’avec une large participation de tous - dont vous mêmes. Ce nouveau processus commence dès maintenant. En effet, un questionnaire-consultation sera mis à la disposition de toutes les organisations engagées dans le FSM, afin de chercher à identifier les thèmes qui paraissent importants de discuter lors du Forum 2005 ainsi que les activités qu’elles ont l’intention de développer elles-mêmes. Les réponses au questionnaire ouvriront un calendrier de participation pour les 8 mois prochains. Nous comptons sur vous

Cordiales salutations du Secrétariat international du FSM.!


VERS LE FSM 2005

Le nouveau format du FSM a été adoptée lors de la réunion du Conseil international du FSM, qui s’est tenue à Passignano sul Trasimeno, Italie, du 4 au 7 avril. Ci-dessous un résumé des principales innovations :

- Possibilité réelle d’agglutiner des Ateliers et des Séminaires
- Consultation anticipée sur les thèmes et les activités du FSM 2005
- Constitution de groupes de travail pour aider à la formation des agglutinations
- Définition des "grandes activités" à partir d’une consultation générale
- Assurance de l’autonomie et de la diversité tout au long du processus
- Etablissement du programme en novembre
- Maintenant, tout dépend de nous


Possibilité réelle d’agglutiner des Ateliers et des Séminaires

Le succès des Forums sociaux mondiaux est dû principalement à la non-directivité dans l’organisation des activités. Dans ces rencontres, toute organisation inscrite peut en effet exposer ses idées, ses luttes et ses projets, dans des Ateliers et des Séminaires librement organisés. De plus, en l’absence de toute déclaration finale, aucune hiérarchie n’est établie entre les diverses luttes. Cet engagement, associé à celui de la pluralité, a permis au FSM de rassembler, autour d’un objectif commun de dépassement du néolibéralisme, un éventail toujours plus large de mouvements. Ainsi, en 2001, il y a eu 420 activités autogérées, en 2004, elles étaient de 1200. Cette promotion des diversités sera toujours maintenue et renforcée. En 2005, l’organisation autonome d’Ateliers et de Séminaires continuera a être un droit de tous les participants du Forum.

Si important que le préserver, pourtant, c’est permettre que les gens et les organisations intéressés et en lutte pour les mêmes objectifs puissent effectivement se rencontrer, s’articuler et planifier des actions communes - tant pendant les Forums sociaux mondiaux que durant leurs intervalles. Ainsi, dans le processus de préparation du FSM de Porto Alegre en 2005, nous voulons multiplier les mécanismes capables d’assurer cette possibilité.

Le premier est l’information. Cette année, au moment de l’inscription d’un Atelier ou Séminaire, chaque organisation sera immédiatement informée, sur le site Internet du FSM, quelles sont les autres activités autogérées déjà prévues autour du même sujet. Cette information sera également disponible en avance, au moyen d’un système de recherche sur les formulaires déjà remplis. Ce système fournira aussi les contacts, adresses e-mail et téléphones, des organisations responsables de ces initiatives.

L’idée est de permettre que les dialogues et les articulations, entre ceux qui luttent pour un monde meilleur, commencent avant le FSM. Nous souhaitons que cela puisse conduire, dans plusieurs cas, à un rassemblement des Ateliers et des Séminaires, ou à une coordination entre eux, afin d’obtenir des activités plus riches, plus diverses et plus à même d’engendrer des alternatives et des actions. Nous souhaitons tout particulièrement éviter les répétitions et les redondances. En effet, le fait de débattre de certains thèmes centraux de manière fragmentée, lors de dizaines d’activités n’ayant aucun rapport entre elles, est contraire à nos luttes, et frustrant pour les milliers de personnes qui se déplacent au FSM.

L’agglutination (fusion ou coordination) d’activités est, cependant, un processus volontaire et autogéré. Personne ne sera ainsi obligée de laisser de côté ses propositions d’Ateliers ou de Séminaires en faveur d’un rassemblement pour lequel elle n’est pas d’accord. Le droit de maintenir l’activité initialement programmée, dans le cas où une proposition d’agglutination n’est pas acceptée, sera toujours garanti.!


Consultation anticipée sur les thèmes et les activités du FSM 2005

L’effort pour faciliter les dialogues et les articulations commence avec cette lettre, qui est envoyée à des milliers d’organisations ayant participé à au moins un des Forums sociaux mondiaux, thématiques, régionaux ou locaux. Au moyen d’un questionnaire-consultation qui sera prochainement disponible, nous aimerions vous demander deux sortes d’informations essentielles et nécessaires pour démarrer le programme et définir le format du prochain FSM : les thèmes et luttes dont chaque organisation souhaiterait discuter à Porto Alegre et les sujets qu’elle prétend effectivement traiter, lors des Ateliers et des Séminaires qu’elle désire entreprendre.

Il ne s’agit pas de précipiter l’inscription des Séminaires et des Ateliers, dès lors que dans la majorité des cas les organisations n’ont toujours pas défini ce qu’elles développeront à Porto Alegre en 2005. Il ne sera pas obligatoire pour participer au FSM de répondre à ce questionnaire, mais ceux qui le feront aideront le FSM à faire un bond en avant.

Ce questionnaire-consultation pourra être répondu via Internet à partir de début juin. Les informations vont alimenter une grande banque de données sur les activités du FSM 2005, qui sera disponible à tous. Les organisations n’ayant pas d’accès à Internet pourront utiliser la voie postale. Dans ce cas, un groupe du bureau du secrétariat du FSM au Brésil saisira manuellement les réponses dans la banque de données.

Un système de consultation et d’utilisation facile permettra de vérifier, en quelques secondes, ce qu’une organisation déterminée est en train de proposer, ou de lister toutes celles intéressées pour développer une activité sur un sujet donné, et d’obtenir leurs contacts.


Constitutions de groupes de travail pour aider à la formation des agglutinations

La banque de données commune permettra que chaque organisation, par initiative propre, indique les agglutinations qu’elle souhaite réaliser. Dans certains cas, toutefois, ce processus pourra être appuyé par des groupes de travail, que nous appellerons agglutinateurs. Ces derniers seront constitués à partir de juin.

Les groupes agglutinateurs traiteront des thèmes bénéficiant d’une grande concentration d’activités prévues - le travail de rassemblement ou articulation des Ateliers et des Séminaires étant alors plus complexe. Les commissions de Méthodologie et de Contenu et Thématique du Conseil international du FSM coordonneront ce processus, qui demeura essentiellement autogéré.

A chaque thème correspondront des groupes agglutinateurs, composés directement par les organisations intéressées par l’organisation des Ateliers et des Séminaires sur ce thème - ou par une partie d’entre elles, en accord avec les autres. Leur tâche sera de proposer, toujours de façon inclusive et en respectant pleinement la diversité, les agendas de nombreuses activités à Porto Alegre.

Supposez, par exemple, que quelques dizaines d’organisations indiquent, lors de la réponse à la consultation, qu’elles prétendent promouvoir des activités sur la Paix, en l’abordant sous différents points de vus ; en juin, les commissions de Méthodologie et Contenu et Thématique du CI commenceront à contacter ces entités pour leur proposer la formation de groupes agglutinateurs. Si la proposition est approuvée, le groupe disposera de quelques semaines pour proposer un agenda commun. Son premier défi sera alors de proposer un ensemble d’Ateliers et de Séminaires de nouveau type. En raison de l’existence de points de vue divers, ces Ateliers et Séminaires seront plus riches, divers, plus à même de formuler des alternatives.


Définition des "grandes activités" à partir d’une consultation générale

Les groupes agglutinateurs ne se limiteront pas à proposer des agglutinations et des articulations entre les Ateliers et les Séminaires que les participants ont l’intention de développer. En 2005, les « grandes activités » (Conférences, Tables rondes, Témoignages et Tables de dialogue et de controverse), définies jusqu’en 2003 par le seul Conseil international, seront désormais élaborées à partir des consultations.

Pour en revenir à notre exemple, le groupe agglutinateur formé pour traiter du sujet de la Paix pourra, pour enrichir l’agenda sur ce thème, programmer des Témoignages de personnalités remarquables dans la lutte contre la guerre, une Conférence, une Table ronde et une Table de dialogue et de controverse.

La nouvelle méthodologie incorpore, entre autres, les innovations introduites lors du 4ème Forum Social Mondial, à Mumbaï, durant lequel une partie des « grandes activités » a été constituée par des réseaux internationaux - et non par le Comité organisateur indien. L’objectif, maintenant, est de radicaliser ce changement. Au-delà d’être simplement définies par de nombreux acteurs politiques, les « grandes activités » seront naturellement liées aux Ateliers et aux Séminaires.


L’assurance de l’autonomie et de la diversité tout au long du processus

Les inscriptions formelles des Ateliers et des Séminaires auront lieu à partir du mois d’août. Au moment de l’enregistrement d’une activité, chaque organisation pourra utiliser comme référence de travail les premières propositions de l’agenda, déjà formulées par les divers groupes agglutinateurs, qui commenceront leur travaux en juillet, en fonction des réponses à la consultation, qu’ils traiteront au fur et à mesure. Ces propositions seront surtout disponibles sur le site Internet du Forum social mondial. Il sera possible de vérifier si les multiples points de vue de chaque thème sont effectivement incorporés. Il y aura ainsi du temps pour proposer d’éventuelles nouvelles contributions ou modifications. Les groupes agglutinateurs continueront leurs travaux par la suite, au fur et à mesure que les inscriptions seront effectuées.

Il sera toujours possible de consulter toutes les activités proposées, ainsi que de contacter les organisateurs. Dans les cas de formation d’agglutinations, les système permettra aux organisations d’accéder et de modifier leurs inscriptions, afin de préciser des nouvelles activités résultantes et, si nécessaire, d’annuler les antérieures.

Ainsi, comme vous pouvez le vérifier, l’autonomie et la diversité, caractéristiques des FSM, seront ainsi assurées tout au long du processus. Les agglutinations - celles formées directement par deux ou plusieurs organisations, ainsi que celles articulées par les groupes de travail - respecteront intégralement les principes de la participation, du dialogue permanent et de la pluralité des points de vue.

Nous encouragerons fortement l’effort pour construire un Forum social encore plus centré sur la construction d’alternatives et d’actions communes. Nous travaillerons pour promouvoir des rencontres préparatoires de diverses sortes. Nous voulons offrir toutes les opportunités pour que chaque organisation puisse, à Porto Algre, dépasser le je vers le nous. Nous réaffirmons tout de même qu’aucune agglutination ne sera imposée. Ceux qui le souhaitent pourront maintenir, durant tout le processus, leurs activités non agglutinées, ou agglutinées sans l’intervention des groupes agglutinateurs.


Etablissement du programme en novembre

La nouvelle méthodologie énoncée cherche à créer des conditions afin de résoudre un des problèmes les plus ressentis aux Forums sociaux mondiaux : le manque de diffusion anticipée des activités qui vont se réaliser.

La phase d’inscription et d’agglutination finale des activités durera trois mois : d’août à octobre. Durant cette période, seront définies, en plus des Ateliers et des Séminaires, les « grandes activités » proposées par les Groupes agglutinateurs. Ainsi, en novembre, il sera possible de présenter, via Internet, une première version du programme, sujet à des petits ajustements et corrections. Chaque organisation pourra alors vérifier les activités qu’elle développera et auxquelles elle participera ; et commencer, avec plus d’intensité, le processus de convocation et de préparatifs pour le voyage à Porto Alegre.


Maintenant, tout dépend de nous

Le changement que nous sommes en train d’introduire est surtout un pari. Nous sommes convaincus que, après quatre éditions, il est possible de réaliser un Forum qui conserve pleinement sa marque de diversité - tout en étant plus à même de faciliter la formulation d’alternatives et la construction d’actions communes. Rien ne sera possible du haut vers le bas. Nous proposons que vous vous engagiez dans le Forum social mondial 2005 dès maintenant. Imprimez et distribuez cette lettre ainsi que le formulaire de consultation et envoyez-les par Internet aux membres d’autres organisations auxquelles vous participez (discutez les questions avec eux), et à d’autres organisations, dont vous connaissez leur participation à d’anciennes éditions du FSM ou leur intérêt pour y participer, mais qui n’ont pas reçu cette lettre (notamment parce que nous n’avons pas nécessairement les contacts de tous…). Si possible, faites en sorte que cette lettre et la consultation arrivent en papier aux organisations qui n’ont pas accès à Internet. A partir de la reception du questionnaire, répondez-nous et invitez ceux avec lesquels vous êtes en contact à faire de même. Suivez ensuite, sur les pages web du FSM, les résultats généraux de la consultation. Contactez alors les autres organisations intéressées pour discuter des thèmes pour lesquels vous êtes engagés. Evaluez enfin la possibilité de faire partie d’un groupe agglutinateur. Nous serons à votre disposition pour répondre à vos questions. Un peu plus de huit mois nous séparent de Porto Alegre 2005. Nous sommes engagées pour construire un Forum social mondial qui soit un très bon souvenir pour tous et toutes, pour aller encore plus loin dans la lutte pour un nouveau monde.

A bientôt,

Secrétariat du forum social mondial


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Liens :

Les allies au FSM
Le Forum Social Mondial

Lectures :

  • Forum Social Mondial I: Petite histoire du néo-libéralisme: 20 ans d'économie élitiste et opportunités pour un changement structurel
    Susan George (Transnational Institute, Amsterdam)
    -
    01 fevrier 2001
    Présentation préparée pour le Forum Social Mondial I, Porto Alegre, 2001.
  • Le rôle et les modalités de la systématisation au sein du processus FSM
    Véronique Rioufol
    -
    28 novembre 2003
    Cette note, issue de l'expérience des "mapeadores" dans le FSM 2003, c’est un travail méthodologique que comprend: recueil, construction d'un processus de débat, structuration de l'information, communication. Cette note permet de mieux cerner la systématisation des FSM en précisant sa nature, son contexte et ses objectifs. Elle souligne les enjeux et questionnements qui naissent du travail de systématisation et sont souvent l'écho des enjeux politiques qui traversent le FSM.
  • Les Mouvements Sociaux
    Christophe Aguiton (ATTAC France)
    -
    09 octobre 2003
    Rencontre préparatoire pour le lancement du chantier Régulations Internationales dans le contexte de la Socio-Economie Solidaire à l'ère de la Globalisation Néo-libérale.
    Tokyo, 9-11 Octobre 2003.
  • Leçons de Porto Alegre
    Francisco Whitaker
    -
    21 fevrier 2002
    Même si nous ne tenons compte que des chiffres, le Forum Social Mondial est un succès incontestable. Le nombre de participants et de délégués a augmenté spectaculairement entre le premier et le deuxième FSM. Francisco Whitaker analyse les raisons d'un tel succès et les enjeux pour l'avenir du FSM.
  • Notes de présentation sur les débats du FSM
    Francisco Whitaker
    -
    01 juillet 1998
    Ce texte s'inscrit dans le débat opposant 2 conceptions du Forum: comme espace de rencontre et d'articulation ou comme mouvement plus homogène de mouvements sociaux.
  • Porter le message d’une vie digne et durable pour tous au Forum Social Mondial, Mumbai, Inde
    Luis Lopezllera Méndez
    -
    01 mars 2004
    Rapport et réflexion
  • Pour une diffusion internationale et interculturelle des contenus issus des forums sociaux mondiaux
    Etienne Galliand, Michel Sauquet (FPH)
    -
    01 juillet 1998
    Dans ce texte, l'Alliance des Editeurs Indépendants pour une autre mondialisation propose un processus de valorisation et de diffusion des contenus issus des forums sociaux mondiaux.


LES AUTEURS

WSF Secretariat
Le Forum social mondial est un espace de débat (...)
+ de 1 article(s)


Thèmes abordés

-Forums sociaux
-Groupes de travail


1999-2009 Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire. RSS Mentions légales Suivre la vie du site