logo du site  ALLIANCE POUR UN MONDE RESPONSABLE, PLURIEL ET SOLIDAIRE



Rapport de voyage en Palestine
www.alliance21.org > Groupes de travail > Réseaux socioprofessionnels > Femmes > Fiches d’expérience

La nouvelle médiathèque des femmes au Cambodge

par Yim CHANDAVY -

Les nouveaux changements politiques font renaître l'espoir de paix et de démocratie au Cambodge. Jusqu'en 1991, le Cambodge n'a jamais connu les bienfaits de médias indépendants voués à l'éducation du public. Aujourd'hui, cependant, des stations de radio et de télévision ont été mises sur pied avec le mandat de produire des campagnes d'éducation publique et de conscientisation des électeurs.
Dès sa fondation, le Cambodian Women's Committee for Non-violence and The Elections (CWCNVE)encourageait le développement de médias consacrés aux questions d'intérêt public. Afin d'accroître la participation des femmes au processus démocratique, le comité produisait des émissions de radio, formait sept femmes en production vidéo et publiait des brochures d'information sur divers sujets.
Avec le succès qu'ont connu les élections au Cambodge et le développement d'une société plus ouverte et démocratique, le CWCNVE est devenu, au début 1994, le Khmer Women's Voice Center (KWVC). Le KWVC soutient la cause des femmes, fournit de l'équipement et forme des spécialistes de la défense des droits, des chercheurs et des professionnels travaillant dans les médias.
Après une année complète d'activité, la médiathèque du KWVC décidait de devenir indépendante et de s'appeler, dorénavant, le Women's Media Center of Cambodia (WMC). Le personnel de cette médiathèque est composé de professionnels de la vidéo et de la radio qui produisent des émissions et des vidéos traitant de problèmes sociaux. Elle sert également de point de rencontre pour le Women's Media Network. Ce dernier est composé de femmes travaillant dans les médias nationaux ou appartenant aux organisations de base. Le but explicite de ce réseau est d'améliorer le statut de la femme dans les médias en augmentant le nombre de femmes journalistes et en changeant l'image traditionnelle de la femme exploitée transmise par la presse cambodgienne en général.
La médiathèque comprendra des aménagements pour la vidéo et la radio et logera un centre de documentation sur les médias qui gardera en archives du matériel vidéo et radiophonique, des photos et des documents. Elle sera financée par des subventions gouvernementales et des dons provenant de fondations.
Le but premier de la médiathèque est de bâtir un réseau de femmes journalistes et de développer un leadership parmi les mouvements d'intérêt public. Elle produira des campagnes d'information publique, du matériel éducatif et des documents d'intérêt public et s'affiliera aux organisations-soeurs régionales. Enfin, afin de forger des liens au niveau international, la médiathèque recherchera des occasions de stages d'apprentissage à l'intérieur d'organisations internationales et fera appel à des spécialistes en formation de la région.

Au Cambodge, la formation dans le domaine des médias est encore rudimentaire. C'est pourquoi, notre approche, au cours des prochaines années, visera à l'amélioration de la compétence des femmes journalistes du Cambodge.

URL : www.alliance21.org/2003/article2674.html
DATE DE PUBLICATION :18 septembre 2000